Visite au père / Fin et Commencement

Visite au père. Un jeune homme se trouve devant la porte d’une maison de campagne enneigée et veut voir son père Heinrich qu’il n’a jamais vu de sa vie. Le père, un intellectuel vieillissant qui depuis des années travaille à sa traduction du Paradis perdu de Milton, tombe amoureux de sa jeune nièce Sonia. Edith, la femme d’Heinrich, est séduite par le fils fraîchement débarqué mais celui-ci couche le jour de son arrivée avec Sonia et Marietta, fille d’Edith née d’un précédent mariage. Voilà quant à la constellation des personnages. À la fois très tchekhovien et très contemporain.

Dans Fin et Commencement, c'est de notre monde dont il est question, un monde dont l'aspect fragmentaire, insaisissable, humainement déconnecté, est soigneusement disséqué. Cette prose théâtrale de grande envergure, comme son titre, est un matériau original qui se prête à la lecture solitaire comme à la mise en scène.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Fin et Commencement (traduction Hélène Mauler et René Zahnd )
  • Visite au père (traduction Hélène Mauler et René Zahnd )

Visite au père / Fin et Commencement

  • Fiche technique
    • Publié en 2009
    • 168 pages
    • Prix : 14.00 €
    • ISBN : 9782851816856

Visite au père. Un jeune homme se trouve devant la porte d’une maison de campagne enneigée et veut voir son père Heinrich qu’il n’a jamais vu de sa vie. Le père, un intellectuel vieillissant qui depuis des années travaille à sa traduction du Paradis perdu de Milton, tombe amoureux de sa jeune nièce Sonia. Edith, la femme d’Heinrich, est séduite par le fils fraîchement débarqué mais celui-ci couche le jour de son arrivée avec Sonia et Marietta, fille d’Edith née d’un précédent mariage. Voilà quant à la constellation des personnages. À la fois très tchekhovien et très contemporain.

Dans Fin et Commencement, c'est de notre monde dont il est question, un monde dont l'aspect fragmentaire, insaisissable, humainement déconnecté, est soigneusement disséqué. Cette prose théâtrale de grande envergure, comme son titre, est un matériau original qui se prête à la lecture solitaire comme à la mise en scène.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Fin et Commencement (traduction Hélène Mauler et René Zahnd )
  • Visite au père (traduction Hélène Mauler et René Zahnd )