Tous les autres s'appellent Ali / Le Droit du plus fort / Maman Küsters s'en va au ciel

« Je ne jette pas des bombes, je fais des films. » disait Fassbinder. Les dialogues de trois films cultes sont ici réunis. Dans Tous les autres s'appellent Ali, Emmi, veuve d'une soixantaine d'années, rencontre Ali, jeune immigré, dans un café. Leur romance scandalise l'Allemagne des années soixante-dix. Comment cette relation résistera-t-elle à l'intolérance et aux préjugés sociaux ? Dans Le droit du plus fort, Franz, jeune homme d'origine modeste, gagne une importante somme d'argent au loto. Il s'entiche d'Eugen, jeune bourgeois aux goûts de luxe, qui tente de lui inculquer les bonnes manières tout en le pillant. La même manipulation doublée d'un conflit de classes est à l'œuvre dans Maman Küsters s'en va au ciel. La presse à scandale harcèle la veuve d'un ouvrier d'une usine chimique, qui s'est donné la mort après avoir tué son patron. Pression médiatique et récupération politique s'entremêlent avec brio dans ce drame.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Tous les autres s'appellent Ali (traduction Alban Lefranc )
  • Le Droit du plus fort (traduction Alban Lefranc )
  • Maman Küsters s'en va au ciel (traduction Alban Lefranc )

Tous les autres s'appellent Ali / Le Droit du plus fort / Maman Küsters s'en va au ciel

« Je ne jette pas des bombes, je fais des films. » disait Fassbinder. Les dialogues de trois films cultes sont ici réunis. Dans Tous les autres s'appellent Ali, Emmi, veuve d'une soixantaine d'années, rencontre Ali, jeune immigré, dans un café. Leur romance scandalise l'Allemagne des années soixante-dix. Comment cette relation résistera-t-elle à l'intolérance et aux préjugés sociaux ? Dans Le droit du plus fort, Franz, jeune homme d'origine modeste, gagne une importante somme d'argent au loto. Il s'entiche d'Eugen, jeune bourgeois aux goûts de luxe, qui tente de lui inculquer les bonnes manières tout en le pillant. La même manipulation doublée d'un conflit de classes est à l'œuvre dans Maman Küsters s'en va au ciel. La presse à scandale harcèle la veuve d'un ouvrier d'une usine chimique, qui s'est donné la mort après avoir tué son patron. Pression médiatique et récupération politique s'entremêlent avec brio dans ce drame.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Tous les autres s'appellent Ali (traduction Alban Lefranc )
  • Le Droit du plus fort (traduction Alban Lefranc )
  • Maman Küsters s'en va au ciel (traduction Alban Lefranc )