Théâtre complet - Tome 6

« Il semble peut-être grotesque de se fixer un programme d’écriture de pièces de théâtre à une époque comme la mienne où rien n’est tranquille et où personne ne sait de quoi demain sera fait. Je l’ose pourtant, sans savoir si je mangerai demain. Car je suis convaincu qu’il faut se fixer un objectif ambitieux. »

Les pièces, variantes et ébauches que réunit ce volume sont nées après 1933, alors que Hitler a déjà pris le pouvoir. Elles contrastent avec celles de la période précédente. Dans ses « pièces populaires », où il a minutieusement décrit la montée du nazisme, il est l’observateur clairvoyant qui dissèque les maux de son temps.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • C'est le printemps ! (traduction Henri Christophe )
  • Le Jugement dernier - plus variantes (traduction Henri Christophe )
  • Pompei (traduction Jean-Yves Masson )
  • Village sans homme (traduction Bernard Lortholary )
  • Un bal chez les esclaves (traduction Jean-Yves Masson )

Théâtre complet - Tome 6

  • Fiche technique
    • Publié en 1998
    • 384 pages
    • Prix : 25.00 €
    • ISBN : 9782851813954

« Il semble peut-être grotesque de se fixer un programme d’écriture de pièces de théâtre à une époque comme la mienne où rien n’est tranquille et où personne ne sait de quoi demain sera fait. Je l’ose pourtant, sans savoir si je mangerai demain. Car je suis convaincu qu’il faut se fixer un objectif ambitieux. »

Les pièces, variantes et ébauches que réunit ce volume sont nées après 1933, alors que Hitler a déjà pris le pouvoir. Elles contrastent avec celles de la période précédente. Dans ses « pièces populaires », où il a minutieusement décrit la montée du nazisme, il est l’observateur clairvoyant qui dissèque les maux de son temps.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • C'est le printemps ! (traduction Henri Christophe )
  • Le Jugement dernier - plus variantes (traduction Henri Christophe )
  • Pompei (traduction Jean-Yves Masson )
  • Village sans homme (traduction Bernard Lortholary )
  • Un bal chez les esclaves (traduction Jean-Yves Masson )