Théâtre complet - Tome 2

Dans une lettre à son ami Souvorine, datée du 21 octobre 1895, Tchekhov déclarait à propos de La Mouette, pièce à laquelle il travaillait : « Je ne l’écris pas sans plaisir, bien que j’y transgresse gravement les lois du théâtre. C’est une comédie : trois rôles de femmes, six rôles d’hommes, quatre actes, un paysage (vue sur un lac), beaucoup de conversations littéraires, peu d’action, cent kilos d’amour. »

Remaniée au début de 1896, La Mouette fut jouée pour la première fois au Théâtre Alexandrinski, à Saint-Pétersbourg, le 17 octobre 1896. Le public, qui s’attendait à une comédie traditionnelle, ne comprit rien aux intentions de Tchekhov. L’accueil réservé au spectacle fut si hostile et l’échec si retentissant que Tchekhov quitta le théâtre avant la fin du spectacle et repartit pour Moscou par le premier train du matin.

Profondément frappé par cet insuccès, Tchekhov ne consentit qu’après de longues hésitations à confier La Mouette, deux ans plus tard, au jeune Théâtre d’Art de Moscou. Mise en scène par Stanislavski, elle connut un succès triomphal, et n’a pas cessé depuis lors d’être inscrite au répertoire du Théâtre d’Art, dont l’oiseau aux longues ailes déployées est devenu l’emblème.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • La Mouette (traduction Génia Cannac et Georges Perros )
  • Oncle Vania (traduction Génia Cannac et Georges Perros )
  • Les Trois sœurs (traduction Génia Cannac et Georges Perros )

Théâtre complet - Tome 2

  • Fiche technique
    • Publié en 1960
    • 200 pages
    • Prix : 13.00 €
    • ISBN : 285181219X

Dans une lettre à son ami Souvorine, datée du 21 octobre 1895, Tchekhov déclarait à propos de La Mouette, pièce à laquelle il travaillait : « Je ne l’écris pas sans plaisir, bien que j’y transgresse gravement les lois du théâtre. C’est une comédie : trois rôles de femmes, six rôles d’hommes, quatre actes, un paysage (vue sur un lac), beaucoup de conversations littéraires, peu d’action, cent kilos d’amour. »

Remaniée au début de 1896, La Mouette fut jouée pour la première fois au Théâtre Alexandrinski, à Saint-Pétersbourg, le 17 octobre 1896. Le public, qui s’attendait à une comédie traditionnelle, ne comprit rien aux intentions de Tchekhov. L’accueil réservé au spectacle fut si hostile et l’échec si retentissant que Tchekhov quitta le théâtre avant la fin du spectacle et repartit pour Moscou par le premier train du matin.

Profondément frappé par cet insuccès, Tchekhov ne consentit qu’après de longues hésitations à confier La Mouette, deux ans plus tard, au jeune Théâtre d’Art de Moscou. Mise en scène par Stanislavski, elle connut un succès triomphal, et n’a pas cessé depuis lors d’être inscrite au répertoire du Théâtre d’Art, dont l’oiseau aux longues ailes déployées est devenu l’emblème.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • La Mouette (traduction Génia Cannac et Georges Perros )
  • Oncle Vania (traduction Génia Cannac et Georges Perros )
  • Les Trois sœurs (traduction Génia Cannac et Georges Perros )