Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Sept pièces

William Butler Yeats (1865-1939) apprécié comme un des plus frands poètes de son époque, est aussi l’initiateur du mouvement du théâtre irlandas et de l’Abbey Theatre de Dublin. Mécontent de ce qui se passe sur scène, il s’oppose au réalisme et à la prédominance de la narration.
Yeats cherche à transgresser la surface physique qui se présente à nos yeux et à nos oreilles comme critère premier de la perception, comme base principale de notre système de pensée. Ses idées rejoignent celles des symbolistes français, comme Villiers de l’Isle-Adam, mais aussi le concept du théâtre total de Wagner. Le spectateur n’est plus invité à vivre une histoire qui aurait pu se passer au coin de la rue, avec sa psychologie plus ou moins complexe. Yeats cherche à communiquer un autre message : il puise dans les mythes celtiques, mêle la simplicité de la vie paysanne à la grandeur de la nature irlandaise pour rappeler au spectateur les « grandes passions, le fou des temps passées, toutes les chimères qui hantent les abords de l’extase ».

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • La Comtesse Cathleen (The Countess Cathleen, traduction Jacqueline Genet)
  • Deirdre (Deirdre, traduction Jacqueline Genet)
  • Les Ombres sur la Mer (The Shadowy Waters, traduction Jacqueline Genet)
  • Le Pot de bouillon (The Pot of Broth, traduction Jacqueline Genet)
  • Le Seuil du Palais du Roi (The Kings Threshold, traduction Jacqueline Genet)
  • La Terre du désir du coeur (The Land of Hearts Desire, traduction Jacqueline Genet)
  • Cathleen Ni Houlihan (Cathleen Ni Houlihan, traduction Jacqueline Genet)

Sept pièces

  • Traducteur
    • Jacqueline Genet
  • Fiche technique
    • Publié en 1997
    • 224 pages
    • Prix : 26.00 €
    • Langue source : anglais
    • ISBN : 9782851813947

William Butler Yeats (1865-1939) apprécié comme un des plus frands poètes de son époque, est aussi l’initiateur du mouvement du théâtre irlandas et de l’Abbey Theatre de Dublin. Mécontent de ce qui se passe sur scène, il s’oppose au réalisme et à la prédominance de la narration.
Yeats cherche à transgresser la surface physique qui se présente à nos yeux et à nos oreilles comme critère premier de la perception, comme base principale de notre système de pensée. Ses idées rejoignent celles des symbolistes français, comme Villiers de l’Isle-Adam, mais aussi le concept du théâtre total de Wagner. Le spectateur n’est plus invité à vivre une histoire qui aurait pu se passer au coin de la rue, avec sa psychologie plus ou moins complexe. Yeats cherche à communiquer un autre message : il puise dans les mythes celtiques, mêle la simplicité de la vie paysanne à la grandeur de la nature irlandaise pour rappeler au spectateur les « grandes passions, le fou des temps passées, toutes les chimères qui hantent les abords de l’extase ».

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • La Comtesse Cathleen (The Countess Cathleen, traduction Jacqueline Genet)
  • Deirdre (Deirdre, traduction Jacqueline Genet)
  • Les Ombres sur la Mer (The Shadowy Waters, traduction Jacqueline Genet)
  • Le Pot de bouillon (The Pot of Broth, traduction Jacqueline Genet)
  • Le Seuil du Palais du Roi (The Kings Threshold, traduction Jacqueline Genet)
  • La Terre du désir du coeur (The Land of Hearts Desire, traduction Jacqueline Genet)
  • Cathleen Ni Houlihan (Cathleen Ni Houlihan, traduction Jacqueline Genet)