Théâtre complet - Tome 8

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • 11 septembre 2001 - 11 September 2001
  • L'Objecteur
  • Les Troyennes, d'après Euripide

L’Objecteur. En 1950, la guerre froide battant son plein, un appelé, Julien, incarcéré pour s’être assis et avoir posé son fusil par terre au cours d’un exercice, n’est pas rentré de la promenade nocturne dont les taulards ont pris l’habitude puisque la hiérarchie ferme les yeux. Il n’en faut pas plus pour que la machine se détraque.

11 septembre 2001. Texte écrit dans les semaines qui ont suivi la destruction des « Twin Towers » de Manhattan. Sa composition se rapproche de celle d’un oratorio : airs, parties chorales, récitatifs. Contre le travail de l’oubli, fixer l’événement, nu dans son immédiateté, hors de tout commentaire.

Les Troyennes, d’après Euripide. Veuves et filles de héros tués au combat ou massacrés lors du sac de la ville par les Grecs vainqueurs de la guerre de Troie. Parmi elles Hécube, Cassandre, Andromaque. Devenues butin de guerre, vouées à l’esclavage, les captives sont parquées dans un baraquement, en attente de déportation.

Théâtre complet - Tome 8

  • Fiche technique
    • Publié en 2003
    • 256 pages
    • Prix : 19.50 €
    • ISBN : 9782851815354

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • 11 septembre 2001 - 11 September 2001
  • L'Objecteur
  • Les Troyennes, d'après Euripide

L’Objecteur. En 1950, la guerre froide battant son plein, un appelé, Julien, incarcéré pour s’être assis et avoir posé son fusil par terre au cours d’un exercice, n’est pas rentré de la promenade nocturne dont les taulards ont pris l’habitude puisque la hiérarchie ferme les yeux. Il n’en faut pas plus pour que la machine se détraque.

11 septembre 2001. Texte écrit dans les semaines qui ont suivi la destruction des « Twin Towers » de Manhattan. Sa composition se rapproche de celle d’un oratorio : airs, parties chorales, récitatifs. Contre le travail de l’oubli, fixer l’événement, nu dans son immédiateté, hors de tout commentaire.

Les Troyennes, d’après Euripide. Veuves et filles de héros tués au combat ou massacrés lors du sac de la ville par les Grecs vainqueurs de la guerre de Troie. Parmi elles Hécube, Cassandre, Andromaque. Devenues butin de guerre, vouées à l’esclavage, les captives sont parquées dans un baraquement, en attente de déportation.