Pièces de guerre - Tome 2

Une situation qui est aussi improbable que probable : vivre après une catastrophe nucléaire de grande ampleur. Il est vrai que le conflit nucléaire représente l'ultime idée de la guerre. Mais il est également vrai que les scènes de guerre que nous communiquent tous les jours les médias nous rapprochent d'une réalité qui pourrait être celle d'une vie après un acte jusqu'à présent impensable.

Pline le Jeune a décrit l'atmosphère après l'éruption du Vésuve qui eut lieu en 79 ap. J.-C. et qui anéantit les villes environnantes : « Finalement l'obscurité baissa et disparut comme une fumée ou un nuage. Nous aperçûmes une véritable lumière de jour et même le soleil brilla, mais avec un contour jaunâtre comme une éclipse. Terrorisés, nous vîmes que tout avait changé, avait été enterré sous des cendres profondes comme des amas de neige. [...] Bien sûr, cette description n'est pas suffisante pour donner une image exacte de ce qui se passa. Vous la lirez sans avoir la moindre idée de ce que vous apercevriez si vous en étiez témoin. »

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Grande Paix (in Pièces de guerre) (traduction Michel Vittoz )

Pièces de guerre - Tome 2

Auteur

  • Fiche technique
    • Publié en 1994
    • 160 pages
    • Prix : 13.00 €
    • ISBN : 9782851813367

Une situation qui est aussi improbable que probable : vivre après une catastrophe nucléaire de grande ampleur. Il est vrai que le conflit nucléaire représente l'ultime idée de la guerre. Mais il est également vrai que les scènes de guerre que nous communiquent tous les jours les médias nous rapprochent d'une réalité qui pourrait être celle d'une vie après un acte jusqu'à présent impensable.

Pline le Jeune a décrit l'atmosphère après l'éruption du Vésuve qui eut lieu en 79 ap. J.-C. et qui anéantit les villes environnantes : « Finalement l'obscurité baissa et disparut comme une fumée ou un nuage. Nous aperçûmes une véritable lumière de jour et même le soleil brilla, mais avec un contour jaunâtre comme une éclipse. Terrorisés, nous vîmes que tout avait changé, avait été enterré sous des cendres profondes comme des amas de neige. [...] Bien sûr, cette description n'est pas suffisante pour donner une image exacte de ce qui se passa. Vous la lirez sans avoir la moindre idée de ce que vous apercevriez si vous en étiez témoin. »

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Grande Paix (in Pièces de guerre) (traduction Michel Vittoz )