Les Disparitions / De passage, endormi

Les Disparitions nous projettent dans un monde futur où les écrans, qui jusque-là faisaient partie de la vie quotidienne, ont disparu. Un autre rapport à l’autre peut alors s’engager, rapport au corps de l’autre – rapport sexuel ou bien amoureux. Une spontanéité semble de nouveau possible, un investissement des corps et des âmes, un discours amoureux reprend cours. Mais la prise de conscience du corps souffrant aboutira-telle à une révolte politique ? Et pourquoi pas, à une véritable révolution ? Christophe Pellet nous renvoie à notre époque : il envisage le commerce amoureux comme un trafic pouvant jouer le jeu du pouvoir, par le désengagement, la perte de soi, avec ses rejets, ses idolâtries, ses viols. Il dénonce l’agitation commune autour d’une lumière chimique, qui éblouit et empêche toute réflexion.

Entre douceur des êtres et rudesse de la vie, De passage, endormi relate la rencontre d’un groupe de jeunes gens dans une ville européenne. La quête de l’amant se raconte au fil des scènes, tout comme la quête de cette ville inconnue.

Christophe Pellet est l’auteur d’une quinzaine de pièces, éditées chez L’Arche. Il a reçu de nombreux prix parmi lesquels le Grand Prix de littérature dramatique pour sa pièce La Conférence.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Les Disparitions
  • De passage, endormi

Les Disparitions / De passage, endormi

Les Disparitions nous projettent dans un monde futur où les écrans, qui jusque-là faisaient partie de la vie quotidienne, ont disparu. Un autre rapport à l’autre peut alors s’engager, rapport au corps de l’autre – rapport sexuel ou bien amoureux. Une spontanéité semble de nouveau possible, un investissement des corps et des âmes, un discours amoureux reprend cours. Mais la prise de conscience du corps souffrant aboutira-telle à une révolte politique ? Et pourquoi pas, à une véritable révolution ? Christophe Pellet nous renvoie à notre époque : il envisage le commerce amoureux comme un trafic pouvant jouer le jeu du pouvoir, par le désengagement, la perte de soi, avec ses rejets, ses idolâtries, ses viols. Il dénonce l’agitation commune autour d’une lumière chimique, qui éblouit et empêche toute réflexion.

Entre douceur des êtres et rudesse de la vie, De passage, endormi relate la rencontre d’un groupe de jeunes gens dans une ville européenne. La quête de l’amant se raconte au fil des scènes, tout comme la quête de cette ville inconnue.

Christophe Pellet est l’auteur d’une quinzaine de pièces, éditées chez L’Arche. Il a reçu de nombreux prix parmi lesquels le Grand Prix de littérature dramatique pour sa pièce La Conférence.