Le Nom / L'Enfant

Dans le récit d’une vie, Le Nom découpe un moment, celui où, dans la Norvège d’aujourd’hui, une adolescente enceinte retourne chez ses parents avec le garçon. Elle est venue seule, il l’a rejointe. Elle ne se sent pas très à l’aise dans cette maison, où dorment des objets signalant les désillusions, telle la photo du mariage des parents. Le garçon se replie dans un livre. Survient un ancien amour, Bjarne.

L’Enfant commence dans une grande ville, un soir de pluie. À un arrêt de bus, le jeune Fredrik croise Arvid, la cinquantaine. Fredrik boit, l’autre collecte les bouteilles vides. Agnès passe par là. Arvid repart. Entre les deux qui restent s’instaure un de ces dialogues caractéristiques de la manière de Fosse : où les répliques tissent entre les personnages un espace dense et magique, qui les abstrait de la réalité environnante, les élève au-dessus du spectateur, à un plan de réalité qui pourrait être celui du rêve ou du conte.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • L'Enfant (traduction Terje Sinding )
  • Le Nom (traduction Terje Sinding )

Le Nom / L'Enfant

Auteur

  • Fiche technique
    • Publié en 1998
    • 192 pages
    • Prix : 18.00 €
    • ISBN : 9782851814159

Dans le récit d’une vie, Le Nom découpe un moment, celui où, dans la Norvège d’aujourd’hui, une adolescente enceinte retourne chez ses parents avec le garçon. Elle est venue seule, il l’a rejointe. Elle ne se sent pas très à l’aise dans cette maison, où dorment des objets signalant les désillusions, telle la photo du mariage des parents. Le garçon se replie dans un livre. Survient un ancien amour, Bjarne.

L’Enfant commence dans une grande ville, un soir de pluie. À un arrêt de bus, le jeune Fredrik croise Arvid, la cinquantaine. Fredrik boit, l’autre collecte les bouteilles vides. Agnès passe par là. Arvid repart. Entre les deux qui restent s’instaure un de ces dialogues caractéristiques de la manière de Fosse : où les répliques tissent entre les personnages un espace dense et magique, qui les abstrait de la réalité environnante, les élève au-dessus du spectateur, à un plan de réalité qui pourrait être celui du rêve ou du conte.