Je suis le vent / Les jours s'en vont

La mer toujours présente dans Je suis le vent est à l'image de la vie et de la mort, complices inséparables. L'Un et L'Autre sont sur un bateau. On devine en filigrane Homère, les îles grecques, la Méditerranée. Sur le pont, les personnages s'essoufflent, s'interrogent et nous interrogent. Comment parler de l'absence sinon sur le mode de l'ellipse ?

Les jours s'en vont évoque cet instant ténu qui succède au sommeil et précède la conscience. Entre passé et présent, notre existence serait-elle différente si nous avions suivi une autre option ? Une déambulation de couples multiplie les possibilités, un landau passe. Improbable ballet. Les héros sont réduits à l'essentiel : l'écoulement du temps.

Jon Fosse sait donner à ses textes une étrange tonalité. Ces deux pièces se construisent sur un enchaînement musical de relations, elles sont dans la vie : le présent y est traversé par le passé et le futur, dans le flux et le reflux de la parole.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Les jours s'en vont (traduction Terje Sinding )
  • Je suis le vent (traduction Terje Sinding )

Je suis le vent / Les jours s'en vont

Auteur

  • Fiche technique
    • Publié en 2010
    • 120 pages
    • Prix : 15.00 €
    • ISBN : 9782851817327

La mer toujours présente dans Je suis le vent est à l'image de la vie et de la mort, complices inséparables. L'Un et L'Autre sont sur un bateau. On devine en filigrane Homère, les îles grecques, la Méditerranée. Sur le pont, les personnages s'essoufflent, s'interrogent et nous interrogent. Comment parler de l'absence sinon sur le mode de l'ellipse ?

Les jours s'en vont évoque cet instant ténu qui succède au sommeil et précède la conscience. Entre passé et présent, notre existence serait-elle différente si nous avions suivi une autre option ? Une déambulation de couples multiplie les possibilités, un landau passe. Improbable ballet. Les héros sont réduits à l'essentiel : l'écoulement du temps.

Jon Fosse sait donner à ses textes une étrange tonalité. Ces deux pièces se construisent sur un enchaînement musical de relations, elles sont dans la vie : le présent y est traversé par le passé et le futur, dans le flux et le reflux de la parole.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Les jours s'en vont (traduction Terje Sinding )
  • Je suis le vent (traduction Terje Sinding )