Têtes rondes et têtes pointues ou Pauvres gens ne sont pas riches

(Die Rundkopfe und die Spitzkopfe oder Reich und Reich gesellt sich gern)

Initialement, Brecht a voulu adapter Mesure pour mesure. Mais nous sommes au début des années trente et le danger du fascisme devient de jour en jour plus menaçant. Au cours de son travail, il transforme donc la pièce de Shakespeare en une parabole qui n’est rien d’autre qu’une attaque en règle contre les idées racistes que propageait le parti national-socialiste dirigé par Hitler. Les riches Têtes rondes qui tiennent le pouvoir dans un pays qui s’appelle Yahoo, fraternisent, in fine, avec les riches Têtes pointues pour faire pendre les pauvres des deux races.

Brecht donne comme explication du malheur le capitalisme. Mais serait-il la seule cause des persécutions raciales ? Quoi qu’il en soit, il se pourrait que la pièce soit aujourd’hui mieux entendue et appréciée à sa juste valeur que du vivant de Brecht.

Les autres pièces de Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Ouvrir
Fermer

Les livres de Bertolt Brecht à L’Arche

Ouvrir
Fermer

Initialement, Brecht a voulu adapter Mesure pour mesure. Mais nous sommes au début des années trente et le danger du fascisme devient de jour en jour plus menaçant. Au cours de son travail, il transforme donc la pièce de Shakespeare en une parabole qui n’est rien d’autre qu’une attaque en règle contre les idées racistes que propageait le parti national-socialiste dirigé par Hitler. Les riches Têtes rondes qui tiennent le pouvoir dans un pays qui s’appelle Yahoo, fraternisent, in fine, avec les riches Têtes pointues pour faire pendre les pauvres des deux races.

Brecht donne comme explication du malheur le capitalisme. Mais serait-il la seule cause des persécutions raciales ? Quoi qu’il en soit, il se pourrait que la pièce soit aujourd’hui mieux entendue et appréciée à sa juste valeur que du vivant de Brecht.

Les autres pièces de Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Ouvrir
Fermer