Tasmanie

Fabrice Melquiot parle de ce qui se passe aujourd’hui – de la politique en France, des élections – mais il ne privilégie pas des messages politiques facilement applicables.

La pièce est radicale parce qu’elle remonte aux sources des « choses ». Elle nous décrit les cœurs des protagonistes, on serait presque tenté de dire leurs désirs d’avenir. Elle reprend par là une tradition très ancienne et noble : celle consistant à porter la cause publique sur la scène du théâtre, comme l’ont fait les Grecs, les Anglais et, bien sûr, les Français dans un passé lointain.

Le théâtre politique du dernier siècle, dans sa forme la plus directe, est né après la révolution russe et n\'a duré que jusqu\'au début des années trente avec la proclamation du réalisme socialiste par Jdanov et, en Allemagne, la prise de pouvoir par Hitler.

Tasmanie est une pièce politique qui se distingue assez radicalement de ses ancêtres. Elle rappelle une autre écriture : tout en relevant le cours des temps, elle s\'occupe des protagonistes dont l\'action est certes publique mais dont les âmes restent privées. Le meilleur exemple de cette lignée est, bien sûr, Shakespeare, qui nous a permis des regards lucides dans les abîmes du pouvoir.

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Ouvrir

Nus

Fermer

Les livres de Fabrice Melquiot à L’Arche

  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Nombre de rôles masculins : 11
    • Nombre de rôles féminins : 4

Fabrice Melquiot parle de ce qui se passe aujourd’hui – de la politique en France, des élections – mais il ne privilégie pas des messages politiques facilement applicables.

La pièce est radicale parce qu’elle remonte aux sources des « choses ». Elle nous décrit les cœurs des protagonistes, on serait presque tenté de dire leurs désirs d’avenir. Elle reprend par là une tradition très ancienne et noble : celle consistant à porter la cause publique sur la scène du théâtre, comme l’ont fait les Grecs, les Anglais et, bien sûr, les Français dans un passé lointain.

Le théâtre politique du dernier siècle, dans sa forme la plus directe, est né après la révolution russe et n\'a duré que jusqu\'au début des années trente avec la proclamation du réalisme socialiste par Jdanov et, en Allemagne, la prise de pouvoir par Hitler.

Tasmanie est une pièce politique qui se distingue assez radicalement de ses ancêtres. Elle rappelle une autre écriture : tout en relevant le cours des temps, elle s\'occupe des protagonistes dont l\'action est certes publique mais dont les âmes restent privées. Le meilleur exemple de cette lignée est, bien sûr, Shakespeare, qui nous a permis des regards lucides dans les abîmes du pouvoir.

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Ouvrir

Nus

Fermer