Sous un ciel de chamaille

L’histoire raconte l’amitié immense entre deux enfants de clans adverses. Lirane, 8 ans, vit en Israël. Juste de l’autre côté de la frontière, habite Ferhat, jeune palestinien de 11 ans.

Tout commence un jour à cause de l’eau. Lirane est à s’amuser avec sa poupée Hannah. Jouant à éteindre un feu imaginaire avec de l’eau en bouteille, elle lance un « Au secours ! » qui alerte Ferhat ; celui-ci déboule aussitôt de la colline. Le garçon est outré de constater tout le gaspillage d’eau, alors que dans son village de tentes, il n’y en a plus depuis des mois.

De cette première rencontre, suivront plusieurs autres où les enfants se prendront d’une amitié profonde malgré le passé et le présent sociopolitiques qui les différencient. C’est dans le pardon et la recherche de compassion que Lirane et Ferhat apprendront le respect du vivant et viendront réinventer leur destinée.
« Je veux être comme toi. Je suis faite de terre aussi. Je ne veux plus de jouets, je veux attendre la pluie pour m’amuser à me laver… »

  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Nombre de rôles masculins : 2
    • Nombre de rôles féminins : 1

L’histoire raconte l’amitié immense entre deux enfants de clans adverses. Lirane, 8 ans, vit en Israël. Juste de l’autre côté de la frontière, habite Ferhat, jeune palestinien de 11 ans.

Tout commence un jour à cause de l’eau. Lirane est à s’amuser avec sa poupée Hannah. Jouant à éteindre un feu imaginaire avec de l’eau en bouteille, elle lance un « Au secours ! » qui alerte Ferhat ; celui-ci déboule aussitôt de la colline. Le garçon est outré de constater tout le gaspillage d’eau, alors que dans son village de tentes, il n’y en a plus depuis des mois.

De cette première rencontre, suivront plusieurs autres où les enfants se prendront d’une amitié profonde malgré le passé et le présent sociopolitiques qui les différencient. C’est dans le pardon et la recherche de compassion que Lirane et Ferhat apprendront le respect du vivant et viendront réinventer leur destinée.
« Je veux être comme toi. Je suis faite de terre aussi. Je ne veux plus de jouets, je veux attendre la pluie pour m’amuser à me laver… »