Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Si bleue, si bleue, la mer

(Das blaue blaue Mer)

Darko boit. Boit, jusqu’à faire exploser son cerveau. Boit, jusqu’à manquer d’air et bégayer. Boit, jusqu’à perdre ses dents et oublier son nom. Boire, boire, boire et puis sombrer comme tant d’autres dans sa cité HLM.

Heureusement il y a Motte, la jeune prostituée de la cité. Un vrai cadeau du ciel. C’est alors que Darko commence à ressentir ce que peu de gens ressentent ici : l’espoir. 

Tout à coup tout est différent, et une seule chose importe : partir. Ensemble, Darko et Motte osent rêver l’inimaginable.

 

Les autres pièces de Nis-Momme Stockmann à l’Agence théâtrale

Si bleue, si bleue, la mer

(Das blaue blaue Mer)

  • Traducteurs
    • Olivier Martinaud
    • Nils Haarmann
  • Fiche technique
    • Texte inédit
    • Langue source : allemand
    • Nombre de rôles masculins : 4
    • Nombre de rôles féminins : 1

Darko boit. Boit, jusqu’à faire exploser son cerveau. Boit, jusqu’à manquer d’air et bégayer. Boit, jusqu’à perdre ses dents et oublier son nom. Boire, boire, boire et puis sombrer comme tant d’autres dans sa cité HLM.

Heureusement il y a Motte, la jeune prostituée de la cité. Un vrai cadeau du ciel. C’est alors que Darko commence à ressentir ce que peu de gens ressentent ici : l’espoir. 

Tout à coup tout est différent, et une seule chose importe : partir. Ensemble, Darko et Motte osent rêver l’inimaginable.

 

Les autres pièces de Nis-Momme Stockmann à l’Agence théâtrale