Sainte Jeanne des Abattoirs

(Die Heilige Johanna der Schlachthöfe )


Au milieu des années vingt du siècle dernier Brecht commença à étudier le fonctionnement de l’économie capitaliste et la spéculation boursière. C’était évidemment leur impact sur la société bourgeoise qui constituait l’objet de son intérêt. Animé par la lecture de romans américains jouant dans les milieux boursiers, il commence deux projets d’écriture – Dan Drew et Jo Fleischhacker à Chicago – qui ne seront jamais finalisés. Mais ces travaux préliminaires se retrouveront, en partie, dans la Sainte Jeanne des abattoirs, pièce dans laquelle Brecht introduit la thématique de l’Armée du salut. Cette dernière constitue, son nom le dit bien, un contrepoint dramatique aux marchands de bestiaux. Mais loin de construire une histoire où tout est soit blanc soit noir, Brecht met en évidence la complémentarité des actions sociales menées par Jeanne et ses « Chapeaux noirs » avec la brutalité des mœurs dans les abattoirs de Chicago. La pièce doit, selon Brecht, montrer l’homme faustien au stade présent de son évolution.


Les autres pièces de Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Ouvrir
Fermer

Les livres de Bertolt Brecht à L’Arche

Ouvrir
Fermer


Au milieu des années vingt du siècle dernier Brecht commença à étudier le fonctionnement de l’économie capitaliste et la spéculation boursière. C’était évidemment leur impact sur la société bourgeoise qui constituait l’objet de son intérêt. Animé par la lecture de romans américains jouant dans les milieux boursiers, il commence deux projets d’écriture – Dan Drew et Jo Fleischhacker à Chicago – qui ne seront jamais finalisés. Mais ces travaux préliminaires se retrouveront, en partie, dans la Sainte Jeanne des abattoirs, pièce dans laquelle Brecht introduit la thématique de l’Armée du salut. Cette dernière constitue, son nom le dit bien, un contrepoint dramatique aux marchands de bestiaux. Mais loin de construire une histoire où tout est soit blanc soit noir, Brecht met en évidence la complémentarité des actions sociales menées par Jeanne et ses « Chapeaux noirs » avec la brutalité des mœurs dans les abattoirs de Chicago. La pièce doit, selon Brecht, montrer l’homme faustien au stade présent de son évolution.


Les autres pièces de Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Ouvrir
Fermer