Otto Witte

"Je n’ai pas inventé Otto Witte ; il s’est inventé tout seul.

L’Histoire n’a retenu son nom que pour rire d’elle-même, quand le cœur lui en dit.

Otto Witte a existé ; il fut clown, avaleur de sabres, espion, sorcier, scaphandrier, prince turc et roi d’Albanie.

Il fallait, pour jouer un personnage d’une telle démesure, davantage qu’un acteur.

Il fallait au moins un Centaure, autrement dit un Corps qui Parle sur un Corps qui Braie.

Une créature de théâtre.

Ce texte a été écrit à Marseille durant l’été 2006, à partir d’un travail d’entraînement, de répétitions et de dramaturgie, réalisé en collaboration avec le Théâtre du Centaure : Camille et Manolo, metteurs en scène, David Mandineau, acteur, et KoKo, baudet du Poitou."

Fabrice Melquiot

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Ouvrir

Nus

Fermer

Les livres de Fabrice Melquiot à L’Arche

"Je n’ai pas inventé Otto Witte ; il s’est inventé tout seul.

L’Histoire n’a retenu son nom que pour rire d’elle-même, quand le cœur lui en dit.

Otto Witte a existé ; il fut clown, avaleur de sabres, espion, sorcier, scaphandrier, prince turc et roi d’Albanie.

Il fallait, pour jouer un personnage d’une telle démesure, davantage qu’un acteur.

Il fallait au moins un Centaure, autrement dit un Corps qui Parle sur un Corps qui Braie.

Une créature de théâtre.

Ce texte a été écrit à Marseille durant l’été 2006, à partir d’un travail d’entraînement, de répétitions et de dramaturgie, réalisé en collaboration avec le Théâtre du Centaure : Camille et Manolo, metteurs en scène, David Mandineau, acteur, et KoKo, baudet du Poitou."

Fabrice Melquiot

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Ouvrir

Nus

Fermer