Moi proche

(Meg nær)

Moi proche explore un réel qui se forme hors de nous, à la manière de projections dans d'autres vies ou de confrontations à des souvenirs qui nous hantent. Si la multiplication des rencontres rend l'expérience de la solitude et de ses mille visages singulièrement plus intense, l'anonymat des personnages permet un foisonnement de présences et de jeux de rôles, dans un glissement constant de l'identité et du genre. A travers une succession toujours plus rapide de tableaux existentiels, Arne Lygre observe la fragilité du lien qui nous re-lie à l'autre et la jouissance à habiter d'autres vies que la nôtre.

  • Traducteurs
    • Stéphane Braunschweig
    • Astrid Schenka
  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Nombre de rôles masculins : 4
    • Nombre de rôles féminins : 3

Moi proche explore un réel qui se forme hors de nous, à la manière de projections dans d'autres vies ou de confrontations à des souvenirs qui nous hantent. Si la multiplication des rencontres rend l'expérience de la solitude et de ses mille visages singulièrement plus intense, l'anonymat des personnages permet un foisonnement de présences et de jeux de rôles, dans un glissement constant de l'identité et du genre. A travers une succession toujours plus rapide de tableaux existentiels, Arne Lygre observe la fragilité du lien qui nous re-lie à l'autre et la jouissance à habiter d'autres vies que la nôtre.