Les Chants du silence rouge

La pièce retrace l’épopée tragique des Indiens, depuis la cosmogonie légendaire de leurs origines jusqu’à leur anéantissement dans les réserves ou les grandes villes américaines.
La construction des Chants du silence rouge s’étend sur trois générations, et prend la forme de cercles successifs.
Les personnages sont avant tout une parole. Ils disent la culture indienne assassinée, l’histoire collective de ceux qui ont été détruits au contact d’une « civilisation » qui a nié leur identité.
(Présentation de l’éditrice)

  • Fiche technique
    • Éditeur : Espaces 34
    • Nombre de rôles masculins : 4
    • Nombre de rôles féminins : 5

La pièce retrace l’épopée tragique des Indiens, depuis la cosmogonie légendaire de leurs origines jusqu’à leur anéantissement dans les réserves ou les grandes villes américaines.
La construction des Chants du silence rouge s’étend sur trois générations, et prend la forme de cercles successifs.
Les personnages sont avant tout une parole. Ils disent la culture indienne assassinée, l’histoire collective de ceux qui ont été détruits au contact d’une « civilisation » qui a nié leur identité.
(Présentation de l’éditrice)