L'Art de ne pas rompre

(Die Wunderubung)

Joana et Valentin, qui se sont rencontrés des années plus tôt en faisant de la plongée, heureux parents de deux enfants, sont en pleine crise conjugale. Ils n'arrivent plus à se parler, ne se supportent plus, se disputent sans cesse. Pour tenter de sortir de cette impasse et de retrouver l'harmonie de leurs premières années de vie commune, ils décident de se faire aider par un conseiller conjugal.
Mais à peine entrés dans le cabinet du thérapeute, ils recommencent leurs querelles stériles et chacun essaie de prendre le conseiller à témoin des défauts de l'autre. Celui-ci leur propose bien quelques exercices afin de rétablir le dialogue, mais en vain. Soudain, un téléphone portable sonne. Le conseiller s'excuse et sort du cabinet.
Peu après, il revient, l'air absent et, de but en blanc, demande à Joana et Valentin pourquoi ils ne se séparent pas. Joana et Valentin vont dès lors changer de ton...

Les autres pièces de Daniel Glattauer à l’Agence théâtrale

  • Traducteur
    • Anne-Sophie Anglaret
  • Fiche technique
    • Éditeur : Grasset
    • Nombre de rôles masculins : 2
    • Nombre de rôles féminins : 1

Joana et Valentin, qui se sont rencontrés des années plus tôt en faisant de la plongée, heureux parents de deux enfants, sont en pleine crise conjugale. Ils n'arrivent plus à se parler, ne se supportent plus, se disputent sans cesse. Pour tenter de sortir de cette impasse et de retrouver l'harmonie de leurs premières années de vie commune, ils décident de se faire aider par un conseiller conjugal.
Mais à peine entrés dans le cabinet du thérapeute, ils recommencent leurs querelles stériles et chacun essaie de prendre le conseiller à témoin des défauts de l'autre. Celui-ci leur propose bien quelques exercices afin de rétablir le dialogue, mais en vain. Soudain, un téléphone portable sonne. Le conseiller s'excuse et sort du cabinet.
Peu après, il revient, l'air absent et, de but en blanc, demande à Joana et Valentin pourquoi ils ne se séparent pas. Joana et Valentin vont dès lors changer de ton...

Les autres pièces de Daniel Glattauer à l’Agence théâtrale