Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

La Trilogie de Belgrade

(Beogradska Trilogija)

C’est en 1997 que Biljana Srbljanovic, alors âgée de 26 ans, remporte son premier succès. La Trilogie de Belgrade raconte à ceux qui sont restés la vie de ceux qui ont fui la République serbe pour diverses raisons : la peur d’être appelé sous les drapeaux, de se voir enferré dans une idéologie nationaliste et socialiste ou simplement pour cause de contestation générale contre les conditions de vie dans un régime à bout de souffle. En fêtant le réveillon du Nouvel An à Prague, Sydney ou Los Angeles, ils téléphonent à leurs parents, parlent avec optimisme de leur soi-disant réussite et se brisent à cause de leur isolement ou de leur mal du pays.

La Trilogie de Belgrade

(Beogradska Trilogija)

  • Traducteurs
    • Ubavka Zaric
    • Michel Bataillon
  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Langue source : serbe
    • Nombre de rôles masculins : 6
    • Nombre de rôles féminins : 5

C’est en 1997 que Biljana Srbljanovic, alors âgée de 26 ans, remporte son premier succès. La Trilogie de Belgrade raconte à ceux qui sont restés la vie de ceux qui ont fui la République serbe pour diverses raisons : la peur d’être appelé sous les drapeaux, de se voir enferré dans une idéologie nationaliste et socialiste ou simplement pour cause de contestation générale contre les conditions de vie dans un régime à bout de souffle. En fêtant le réveillon du Nouvel An à Prague, Sydney ou Los Angeles, ils téléphonent à leurs parents, parlent avec optimisme de leur soi-disant réussite et se brisent à cause de leur isolement ou de leur mal du pays.

Les autres pièces de Biljana Srbljanovic à l’Agence théâtrale