La chute des comètes et des cosmonautes

Le père était destiné à une grande carrière universitaire et s’était séparé de tout pour rejoindre la France depuis Moscou. Il vend désormais des voitures d’Europe occidentale à des clients russes depuis plus de vingt ans. Un jour, de passage à Berlin, il téléphone à sa fille qui réside dans cette ville afin de la voir ; cette dernière, hostile envers tout ce qu’il peut incarner, décide finalement de faire avec lui le trajet jusqu’à la capitale russe. Ce road-trip improvisé, burlesque et tragique à la fois, constitue une profonde interrogation sur l’évolution de notre société : à une époque où l’amour peut se marchander sur Internet, où les parcours universitaires évoquent des séjours en clinique psychiatrique et où la liberté n’aura jamais semblé aussi chimérique, chacun naît seul, meurt seul et bande ses pansements entre les deux. Puisque les utopies communiste et capitaliste se sont toutes deux effondrées, ne vaudrait-il pas mieux s’en aller vers le firmament et trouver une nouvelle galaxie pour repartir de zéro ?

Les livres de Marina Skalova à L’Arche

Notre actualité avec Marina Skalova

  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Nombre de rôles masculins : 1
    • Nombre de rôles féminins : 1

Le père était destiné à une grande carrière universitaire et s’était séparé de tout pour rejoindre la France depuis Moscou. Il vend désormais des voitures d’Europe occidentale à des clients russes depuis plus de vingt ans. Un jour, de passage à Berlin, il téléphone à sa fille qui réside dans cette ville afin de la voir ; cette dernière, hostile envers tout ce qu’il peut incarner, décide finalement de faire avec lui le trajet jusqu’à la capitale russe. Ce road-trip improvisé, burlesque et tragique à la fois, constitue une profonde interrogation sur l’évolution de notre société : à une époque où l’amour peut se marchander sur Internet, où les parcours universitaires évoquent des séjours en clinique psychiatrique et où la liberté n’aura jamais semblé aussi chimérique, chacun naît seul, meurt seul et bande ses pansements entre les deux. Puisque les utopies communiste et capitaliste se sont toutes deux effondrées, ne vaudrait-il pas mieux s’en aller vers le firmament et trouver une nouvelle galaxie pour repartir de zéro ?