Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

La Chute

(Pad)

Appliqué au théâtre, le grotesque incarne le principe de déformation avec un grand sens du concret et du détail réaliste. Il semble que les pièces de Biljana Srbljanović s’y réfèrent constamment. Elles font du théâtre la forme d’expression par excellence du grotesque : outrance préméditée, défiguration de la nature.

Biljana Srbljanović est serbe et s’intéresse au destin de son pays, au rôle que Milosevic et sa famille ont joué dans le conflit qui a opposé son pays à ses voisins. La Chute, écrite avant l’intervention de l’OTAN dans les Balkans, raconte l’histoire de la Yougoslavie ou de ce qu’il en est resté. Suncana, une forte quinquagénaire qui met au monde, dans les gémissements et les plaintes, le modèle d’une maison et son mari, le grand « Führer » qui faillit à sa tâche pendant la nuit de noces, rappellent dans cette danse macabre la tradition du Grand Guignol, l’Ubu roi des temps modernes.

La Chute

(Pad)

  • Traducteurs
    • Ubavka Zaric
    • Michel Bataillon
  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Langue source : serbe
    • Nombre de rôles masculins : 4
    • Nombre de rôles féminins : 2

Appliqué au théâtre, le grotesque incarne le principe de déformation avec un grand sens du concret et du détail réaliste. Il semble que les pièces de Biljana Srbljanović s’y réfèrent constamment. Elles font du théâtre la forme d’expression par excellence du grotesque : outrance préméditée, défiguration de la nature.

Biljana Srbljanović est serbe et s’intéresse au destin de son pays, au rôle que Milosevic et sa famille ont joué dans le conflit qui a opposé son pays à ses voisins. La Chute, écrite avant l’intervention de l’OTAN dans les Balkans, raconte l’histoire de la Yougoslavie ou de ce qu’il en est resté. Suncana, une forte quinquagénaire qui met au monde, dans les gémissements et les plaintes, le modèle d’une maison et son mari, le grand « Führer » qui faillit à sa tâche pendant la nuit de noces, rappellent dans cette danse macabre la tradition du Grand Guignol, l’Ubu roi des temps modernes.

Les autres pièces de Biljana Srbljanovic à l’Agence théâtrale