Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Drugs kept me alive

Ecstasy, ketamine, poppers, GBH, 2C-B, 2C-1, speed, cocaïne, amphétamines et bulles de savon...
Dans Drugs kept me alive, un performeur monologue sur les substances psychotropes et médicamenteuses, et l\'ivresse qu\'elles procurent. L\'homme est au bord du gouffre et ces molécules sont là pour le soutenir. Il explore toutes les issues de secours, l\'aiguille de sa boussole tournée vers les raccourcis entre le ciel et l\'enfer, pour toujours avoir une longueur d\'avance sur la menace de la Faucheuse.
Sa rapidité est sa meilleure arme, son humour un médicament puissant. Se consumer ou consommer, se consumer en consommant, telle est la question que nous pose ici Jan Fabre, qui aborde du même coup et sous un angle inédit la peur de vivre, la mort et la résurrection des corps.

Drugs kept me alive

  • Traducteur
    • Michèle Deghilage
  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Langue source : néerlandais
    • Nombre de rôles masculins : 1

Ecstasy, ketamine, poppers, GBH, 2C-B, 2C-1, speed, cocaïne, amphétamines et bulles de savon...
Dans Drugs kept me alive, un performeur monologue sur les substances psychotropes et médicamenteuses, et l\'ivresse qu\'elles procurent. L\'homme est au bord du gouffre et ces molécules sont là pour le soutenir. Il explore toutes les issues de secours, l\'aiguille de sa boussole tournée vers les raccourcis entre le ciel et l\'enfer, pour toujours avoir une longueur d\'avance sur la menace de la Faucheuse.
Sa rapidité est sa meilleure arme, son humour un médicament puissant. Se consumer ou consommer, se consumer en consommant, telle est la question que nous pose ici Jan Fabre, qui aborde du même coup et sous un angle inédit la peur de vivre, la mort et la résurrection des corps.