Androclès et le lion

(Androcles and the Lion)

Des chrétiens hurluberlus, des Romains abrutis, et un empereur qui joint l’utile à l’agréable en regardant les lions dévorer des sujets éventuellement subversifs. Miracle : un lion épargne le petit tailleur chrétien Androclès, et l’empereur, fasciné, se convertit à la foi nouvelle. Ainsi, le pouvoir reste aux mains de ceux qui le détiennent, car ils savent que, pour assurer le maintien de l’ordre, une religion en vaut une autre.

  • Traducteur
    • Jacques Debouzy
  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Nombre de rôles masculins : 19
    • Nombre de rôles féminins : 2

Des chrétiens hurluberlus, des Romains abrutis, et un empereur qui joint l’utile à l’agréable en regardant les lions dévorer des sujets éventuellement subversifs. Miracle : un lion épargne le petit tailleur chrétien Androclès, et l’empereur, fasciné, se convertit à la foi nouvelle. Ainsi, le pouvoir reste aux mains de ceux qui le détiennent, car ils savent que, pour assurer le maintien de l’ordre, une religion en vaut une autre.