Ylajali

Un jeune homme marche dans les rues d'une ville, avec une couverture sous le bras. Envers et contre tout, il tente de conserver sa dignité. Fantasmes, souvenirs, projections, réalité et rêves s'enchevêtrent. Lorsqu'il rencontre « Ylajali », une jeune femme mystérieuse, son existence prend un virage : il voit en elle une sorte d'amour idéal et de lumière. Entre eux se met en place un drame souterrain, une danse lancinante.

Texte contemporain et objet poétique, fruit de la rencontre entre deux écrivains norvégiens, Jon Fosse et Knut Hamsun, Ylajali est une œuvre forte et originale. La Faim, roman populaire et emblématique de Hamsun, dont la pièce est issue, date de 1890. Il a marqué des générations entières. Il s'intéresse aux déboires d'un jeune homme, en colère contre la misère et l'environnement urbain, luttant contre la faim et les troubles intellectuels qui en résultent. Jon Fosse extrait le noyau du roman pour en faire une odyssée intérieure dans laquelle les ombres de Beckett, Bernhard, Kafka ou Dostoïevski sont convoquées.
Qui est Ylajali ? La faim elle-même ? Et d'où vient notre faim ? Cette faim qui emportera ses lecteurs sur une route sans fin.

Ylajali

Auteur

  • Traducteurs
    • Gabriel Dufay
    • Camilla Bouchet
  • Fiche technique
    • Publié en 2012
    • 96 pages
    • Prix : 14.00 €
    • Langue source : norvégien
    • ISBN : 9782851817846

Un jeune homme marche dans les rues d'une ville, avec une couverture sous le bras. Envers et contre tout, il tente de conserver sa dignité. Fantasmes, souvenirs, projections, réalité et rêves s'enchevêtrent. Lorsqu'il rencontre « Ylajali », une jeune femme mystérieuse, son existence prend un virage : il voit en elle une sorte d'amour idéal et de lumière. Entre eux se met en place un drame souterrain, une danse lancinante.

Texte contemporain et objet poétique, fruit de la rencontre entre deux écrivains norvégiens, Jon Fosse et Knut Hamsun, Ylajali est une œuvre forte et originale. La Faim, roman populaire et emblématique de Hamsun, dont la pièce est issue, date de 1890. Il a marqué des générations entières. Il s'intéresse aux déboires d'un jeune homme, en colère contre la misère et l'environnement urbain, luttant contre la faim et les troubles intellectuels qui en résultent. Jon Fosse extrait le noyau du roman pour en faire une odyssée intérieure dans laquelle les ombres de Beckett, Bernhard, Kafka ou Dostoïevski sont convoquées.
Qui est Ylajali ? La faim elle-même ? Et d'où vient notre faim ? Cette faim qui emportera ses lecteurs sur une route sans fin.