Un crime d'honneur

Entre l’honneur et l’horreur, il n’y a parfois qu’un pas à franchir. Hussein, jeune homme libanais, raconte sur le mode de l’aveu à celle qu’il aime, l’événement qui a changé le cours de son destin : le crime d’honneur perpétré envers sa sœur alors qu’il était adolescent. Il témoigne de la culpabilité qu’il a portée pour son frère, mais aussi du silence, du secret, du deuil. Ce texte est l’occasion de rencontrer une culture à cheval entre l’islam et la chrétienté.

Poétesse, peintre et essayiste, Etel Adnan est née en 1925 à Beyrouth d’un père syrien et d’une mère grecque. Elle a écrit en français et en anglais des livres relevant de tous les genres littéraires : poésie, roman, essai, récit épistolaire, autobiographie. Elle se crée un langage propre, simple, efficace, sans affectation. Son sens de la composition lui permet d’accomplir les plus subtils dépassements et d’exprimer les états d’âmes de ses jeunes personnages.

Etel Adnan à l’Agence théâtrale

Ouvrir

Un crime d'honneur

Auteur

  • Traducteurs
    • Christophe Pellet
    • Michelle Pellet
  • Fiche technique
    • Publié en 2011
    • 48 pages
    • Prix : 12.00 €
    • Langue source : anglais
    • ISBN : 9782851817532

Entre l’honneur et l’horreur, il n’y a parfois qu’un pas à franchir. Hussein, jeune homme libanais, raconte sur le mode de l’aveu à celle qu’il aime, l’événement qui a changé le cours de son destin : le crime d’honneur perpétré envers sa sœur alors qu’il était adolescent. Il témoigne de la culpabilité qu’il a portée pour son frère, mais aussi du silence, du secret, du deuil. Ce texte est l’occasion de rencontrer une culture à cheval entre l’islam et la chrétienté.

Poétesse, peintre et essayiste, Etel Adnan est née en 1925 à Beyrouth d’un père syrien et d’une mère grecque. Elle a écrit en français et en anglais des livres relevant de tous les genres littéraires : poésie, roman, essai, récit épistolaire, autobiographie. Elle se crée un langage propre, simple, efficace, sans affectation. Son sens de la composition lui permet d’accomplir les plus subtils dépassements et d’exprimer les états d’âmes de ses jeunes personnages.

Etel Adnan à l’Agence théâtrale

Ouvrir