Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Tableau abstrait 825-II -  69 détails

(Abstraktes Bild 825-II - 69 Details)

Tableau abstrait 825-II, 69 détails n’est pas un livre sur ce peintre, mais un livre de ce peintre ; il s’agit en effet d’un livre qu’il a lui-même conçu. Il y « reproduit » 69 éléments de son tableau abstrait ayant pour titre : 825-II. Le peintre, après avoir fouillé son tableau, a fixé grâce à un appareil photographique les détails – plus ou moins grands – qui lui semblaient les plus intéressants. Aucun système ne pourrait ici être décelé. Mais, comme le disait Tristan Tzara : « L’absence de système est encore un système, mais c’est le plus sympathique. » En isolant chaque détail sur une pleine page, en laissant une page blanche entre deux détails, Richter rend à l’ensemble un certain ordre. Un ordre dans le désordre. Il est bien sûr impossible de donner une idée de la beauté de ce livre, dont la lecture se fait par séparation et rencontre, dans ce qui est limité et illimité, mécanique et organique.

Un tirage de tête sous coffret, avec dédicace et signature du peintre, avait été émis. Il n'est plus disponible.

Tableau abstrait 825-II -  69 détails

(Abstraktes Bild 825-II - 69 Details)

  • Fiche technique
    • Publié en 1996
    • 152 pages
    • Prix : 18.00 €
    • Langue source : allemand
    • ISBN : 9782851813831

Tableau abstrait 825-II, 69 détails n’est pas un livre sur ce peintre, mais un livre de ce peintre ; il s’agit en effet d’un livre qu’il a lui-même conçu. Il y « reproduit » 69 éléments de son tableau abstrait ayant pour titre : 825-II. Le peintre, après avoir fouillé son tableau, a fixé grâce à un appareil photographique les détails – plus ou moins grands – qui lui semblaient les plus intéressants. Aucun système ne pourrait ici être décelé. Mais, comme le disait Tristan Tzara : « L’absence de système est encore un système, mais c’est le plus sympathique. » En isolant chaque détail sur une pleine page, en laissant une page blanche entre deux détails, Richter rend à l’ensemble un certain ordre. Un ordre dans le désordre. Il est bien sûr impossible de donner une idée de la beauté de ce livre, dont la lecture se fait par séparation et rencontre, dans ce qui est limité et illimité, mécanique et organique.

Un tirage de tête sous coffret, avec dédicace et signature du peintre, avait été émis. Il n'est plus disponible.