Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Pourquoi l'Occident domine le monde...pour l'instant

Comment l’Occident est-il parvenu à dominer un jour le monde ? Pourquoi n’en a-t-il pas été autrement ? Ian Morris, professeur d’histoire ancienne à l’université de Stanford, fait ici se croiser la géographie, la sociologie et la biologie pour jeter un regard transversal sur l’histoire. En remontant la piste de l’homme de Neandertal, puis en démêlant les événements qui ont lié l’Occident et l’Orient, il émet l’hypothèse que notre supposée grandeur serait moins le fait d’une puissance occidentale que d’un déclin de l’Orient. Il met aussi en lumière tout un pan de l’histoire des civilisations orientales que nous connaissons mal pour nous apporter des éclairages nouveaux : « Je fus étonné de découvrir combien les parallèles étaient frappants entre l’expérience occidentale prétendue unique et l’histoire d’autres régions du monde, en particulier des grandes civilisations de la Chine, de l’Inde et de l’Iran. »
Ian Morris nous offre ici une réflexion incontournable sur le passé de notre civilisation et lance des pistes sur ce qui arrivera sans doute demain.

Pourquoi l'Occident domine le monde...pour l'instant

Auteur

  • Traducteur
    • Jean Pouvelle
  • Fiche technique
    • Publié en 2011
    • 768 pages
    • Prix : 39.00 €
    • Langue source : anglais
    • ISBN : 9782851817488

Comment l’Occident est-il parvenu à dominer un jour le monde ? Pourquoi n’en a-t-il pas été autrement ? Ian Morris, professeur d’histoire ancienne à l’université de Stanford, fait ici se croiser la géographie, la sociologie et la biologie pour jeter un regard transversal sur l’histoire. En remontant la piste de l’homme de Neandertal, puis en démêlant les événements qui ont lié l’Occident et l’Orient, il émet l’hypothèse que notre supposée grandeur serait moins le fait d’une puissance occidentale que d’un déclin de l’Orient. Il met aussi en lumière tout un pan de l’histoire des civilisations orientales que nous connaissons mal pour nous apporter des éclairages nouveaux : « Je fus étonné de découvrir combien les parallèles étaient frappants entre l’expérience occidentale prétendue unique et l’histoire d’autres régions du monde, en particulier des grandes civilisations de la Chine, de l’Inde et de l’Iran. »
Ian Morris nous offre ici une réflexion incontournable sur le passé de notre civilisation et lance des pistes sur ce qui arrivera sans doute demain.