Le Roman de quat'sous

Au lendemain de l’incendie du Reichstag, le 28 février 1933, Bertolt Brecht quitte l’Allemagne avec sa femme Helene Weigel. En passant par Prague et Vienne, il arrive en Suisse. Durant les premiers mois de son émigration, il fait des allers et retours entre la Suisse et Paris pour y rencontrer Kurt Weill avec lequel il achève le ballet Les Sept Péchés capitaux, dont la création aura lieu en juin de la même année à Paris. Au cours de ses séjours à Paris, Brecht rencontre le romancier allemand Hermann Kesten, autre émigré, devenu conseiller littéraire d’une maison d’édition à Amsterdam. C’est alors qu’ont lieu les premières négociations sur Le Roman de quat’sous.

Il va de soi que Brecht s’est inspiré de la vie politique et économique et que les événements du roman renvoient souvent à la situation politique de l’Allemagne sous le régime nazi. Cependant, l’histoire d’un roi des gangsters qui épouse la fille du directeur d’une société qui s’appelle « L’Ami des mendiants » couvre un champ bien plus vaste.

Les autres livres de Bertolt Brecht à L’Arche

Ouvrir
Fermer

Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Ouvrir
Fermer

Le Roman de quat'sous

  • Traducteurs
    • Claude Vernier
    • Paul Richez
  • Fiche technique
    • Publié en 1995
    • 416 pages
    • Prix : 25.00 €
    • Langue source : allemand
    • ISBN : 9782851813671

Au lendemain de l’incendie du Reichstag, le 28 février 1933, Bertolt Brecht quitte l’Allemagne avec sa femme Helene Weigel. En passant par Prague et Vienne, il arrive en Suisse. Durant les premiers mois de son émigration, il fait des allers et retours entre la Suisse et Paris pour y rencontrer Kurt Weill avec lequel il achève le ballet Les Sept Péchés capitaux, dont la création aura lieu en juin de la même année à Paris. Au cours de ses séjours à Paris, Brecht rencontre le romancier allemand Hermann Kesten, autre émigré, devenu conseiller littéraire d’une maison d’édition à Amsterdam. C’est alors qu’ont lieu les premières négociations sur Le Roman de quat’sous.

Il va de soi que Brecht s’est inspiré de la vie politique et économique et que les événements du roman renvoient souvent à la situation politique de l’Allemagne sous le régime nazi. Cependant, l’histoire d’un roi des gangsters qui épouse la fille du directeur d’une société qui s’appelle « L’Ami des mendiants » couvre un champ bien plus vaste.

Les autres livres de Bertolt Brecht à L’Arche

Ouvrir
Fermer

Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Ouvrir
Fermer