L'Affaire de la rue de Lourcine

L’Affaire de la rue de Lourcine (1857) est une analyse, riante et lucide à la fois, de la petite-bourgeoisie sous le Second Empire. M. Lenglumé, à son réveil, a les idées confuses et la mémoire embrouillée. La nuit dernière a été mouvementée. L’ivresse, de laquelle il sort lentement, révèle sa veulerie et sa méchanceté. Sur ce fond, Eugène Labiche (1815-1888) construit une mécanique théâtrale où s’enchaînent allegro chansons populaires, quiproquos et péripéties.

L'Affaire de la rue de Lourcine

  • Fiche technique
    • Publié en 1989
    • 68 pages
    • Prix : 7.75 €
    • Langue source : français
    • ISBN : 2-85181-241-6
L’Affaire de la rue de Lourcine (1857) est une analyse, riante et lucide à la fois, de la petite-bourgeoisie sous le Second Empire. M. Lenglumé, à son réveil, a les idées confuses et la mémoire embrouillée. La nuit dernière a été mouvementée. L’ivresse, de laquelle il sort lentement, révèle sa veulerie et sa méchanceté. Sur ce fond, Eugène Labiche (1815-1888) construit une mécanique théâtrale où s’enchaînent allegro chansons populaires, quiproquos et péripéties.