La Pucelle d'Orléans

Durant la guerre de Cent Ans, la France envahie par les Anglais est sombre. Entourée de deux sœurs sur le point de se marier et surtout d’un père, Thibaut d’Arc, soucieux de voir sa fille entrer dans la norme, Jeanne se complait dans sa solitude. Ses visions lui annoncent qu’un miracle sauvera bientôt la France. Dès lors, Jeanne redonne l’espoir au faible roi, surgit sur le champ de bataille, passionnée et guerrière, et stimule les soldats. Patriote convaincue, elle assume son rôle diplomatique avec la détermination d’un général. D’une extrême beauté, elle déclenche aussi des passions et des rivalités.

Les œuvres inspirées de Jeanne d’Arc abondent. Mais après l'œuvre manquée de Jean Chapelain, et celle, provocatrice, de Voltaire, La Pucelle d’Orléans ouvre de nouvelles possibilités d’interprétation en donnant un visage inédit à Jeanne d’Arc, en proie à l’amour. À mi-chemin entre la fresque chrétienne et la fable philosophique, la Jeanne de Schiller est l’incarnation d’une idée : celle d’un patriotisme des origines qui s’avère être le fer de lance du progrès.

La Pucelle d'Orléans

  • Traducteur
    • Brice Germain
  • Fiche technique
    • Publié en 2011
    • 160 pages
    • Prix : 17.50 €
    • Langue source : allemand
    • ISBN : 9782851817396

Durant la guerre de Cent Ans, la France envahie par les Anglais est sombre. Entourée de deux sœurs sur le point de se marier et surtout d’un père, Thibaut d’Arc, soucieux de voir sa fille entrer dans la norme, Jeanne se complait dans sa solitude. Ses visions lui annoncent qu’un miracle sauvera bientôt la France. Dès lors, Jeanne redonne l’espoir au faible roi, surgit sur le champ de bataille, passionnée et guerrière, et stimule les soldats. Patriote convaincue, elle assume son rôle diplomatique avec la détermination d’un général. D’une extrême beauté, elle déclenche aussi des passions et des rivalités.

Les œuvres inspirées de Jeanne d’Arc abondent. Mais après l'œuvre manquée de Jean Chapelain, et celle, provocatrice, de Voltaire, La Pucelle d’Orléans ouvre de nouvelles possibilités d’interprétation en donnant un visage inédit à Jeanne d’Arc, en proie à l’amour. À mi-chemin entre la fresque chrétienne et la fable philosophique, la Jeanne de Schiller est l’incarnation d’une idée : celle d’un patriotisme des origines qui s’avère être le fer de lance du progrès.