La Mégère apprivoisée

La tromperie est à l'honneur dans cette comédie. Le chaudronnier Christopher Sly se fait jeter, ivre, hors de la taverne et s'endort sous un buisson. Un lord et sa suite le découvrent. Le lord décide de s'amuser à ses dépens ; il le fait emmener chez lui dans sa plus belle chambre. On fait croire à Sly qu'il se réveille de quinze années de désordre mental, et qu'il est un noble et riche lord... Pour poursuivre son plaisir, le lord a engagé une troupe de comédiens et offre à Sly leur spectacle. Commence donc une autre pièce de théâtre.

Issue d'une famille aristocratique de Padoue, Katherina est une séduisante mais revêche personne. Petruccio lui fait la cour et ne se laisse décourager de rien. Finalement elle le prend pour mari et, à son tour, il lui fait subir les pires humiliations. Et maintenant les rôles sont inversés. 

Shakespeare présente un bel exemple de mise en abyme avec cette pièce : les premiers personnages, Sly et le lord, deviennent spectateurs d'une autre pièce de théâtre, ce qui met le vrai spectateur à la marge de la représentation et le force à dédoubler son attention puisque la première pièce continue subrepticement.

Les autres livres de William Shakespeare à L’Arche

William Shakespeare à l’Agence théâtrale

Ouvrir

La Mégère apprivoisée

La tromperie est à l'honneur dans cette comédie. Le chaudronnier Christopher Sly se fait jeter, ivre, hors de la taverne et s'endort sous un buisson. Un lord et sa suite le découvrent. Le lord décide de s'amuser à ses dépens ; il le fait emmener chez lui dans sa plus belle chambre. On fait croire à Sly qu'il se réveille de quinze années de désordre mental, et qu'il est un noble et riche lord... Pour poursuivre son plaisir, le lord a engagé une troupe de comédiens et offre à Sly leur spectacle. Commence donc une autre pièce de théâtre.

Issue d'une famille aristocratique de Padoue, Katherina est une séduisante mais revêche personne. Petruccio lui fait la cour et ne se laisse décourager de rien. Finalement elle le prend pour mari et, à son tour, il lui fait subir les pires humiliations. Et maintenant les rôles sont inversés. 

Shakespeare présente un bel exemple de mise en abyme avec cette pièce : les premiers personnages, Sly et le lord, deviennent spectateurs d'une autre pièce de théâtre, ce qui met le vrai spectateur à la marge de la représentation et le force à dédoubler son attention puisque la première pièce continue subrepticement.

Les autres livres de William Shakespeare à L’Arche

William Shakespeare à l’Agence théâtrale

Ouvrir