La Femme d'avant

(Die Frau von fruher)

La Femme d’avant, c’est l’histoire d’une femme délaissée dont le destin s’avère inévitablement meurtrier. Sous les traits de Romy V., la Femme d’avant fait irruption dans le présent de Frank, marié depuis 19 ans à Claudia dont il a un fils. Elle lui rappelle leur promesse mutuelle de s’aimer toujours et s’immisce dans les rouages en apparence bien huilés de la famille de Frank, en plein déménagement.

Schimmelpfenning applique à cette Médée des temps modernes une dramaturgie de montage empruntée au cinéma, à savoir des coupes et des répétitions purement scéniques qui fonctionnent à merveille au théâtre. Il met ainsi à jour petits mensonges et grandes lâchetés, dans une lumière des plus crues.

La Femme d'avant

(Die Frau von fruher)

La Femme d’avant, c’est l’histoire d’une femme délaissée dont le destin s’avère inévitablement meurtrier. Sous les traits de Romy V., la Femme d’avant fait irruption dans le présent de Frank, marié depuis 19 ans à Claudia dont il a un fils. Elle lui rappelle leur promesse mutuelle de s’aimer toujours et s’immisce dans les rouages en apparence bien huilés de la famille de Frank, en plein déménagement.

Schimmelpfenning applique à cette Médée des temps modernes une dramaturgie de montage empruntée au cinéma, à savoir des coupes et des répétitions purement scéniques qui fonctionnent à merveille au théâtre. Il met ainsi à jour petits mensonges et grandes lâchetés, dans une lumière des plus crues.