La compagnie des hommes

(In the Company of Men)

« En premier lieu il y eut le théâtre des hommes et des animaux, puis des hommes et des dieux, puis des hommes et des diables. À présent il nous faut le théâtre des hommes et des hommes. » La Compagnie des hommes est devenue un monde cynique et destructeur, où l’avidité, l’argent et la soif de pouvoir sont un but en soi, où l’on vend les armes d’une main et les vivres de l’autre. Un monde où les résurgences des valeurs passées détruisent l’homme obstiné dans sa lutte pour le pouvoir.Les personnages du Hamlet shakespearien seraient-ils revenus hanter cette tragédie moderne ?

Cette pièce a inspiré à Arnaud Desplechin le scénario de son film Léo, en jouant "Dans la compagnie des hommes" en 2003.

La compagnie des hommes

(In the Company of Men)

Auteur

« En premier lieu il y eut le théâtre des hommes et des animaux, puis des hommes et des dieux, puis des hommes et des diables. À présent il nous faut le théâtre des hommes et des hommes. » La Compagnie des hommes est devenue un monde cynique et destructeur, où l’avidité, l’argent et la soif de pouvoir sont un but en soi, où l’on vend les armes d’une main et les vivres de l’autre. Un monde où les résurgences des valeurs passées détruisent l’homme obstiné dans sa lutte pour le pouvoir.Les personnages du Hamlet shakespearien seraient-ils revenus hanter cette tragédie moderne ?

Cette pièce a inspiré à Arnaud Desplechin le scénario de son film Léo, en jouant "Dans la compagnie des hommes" en 2003.