La Comédie des erreurs

Deux frères jumeaux portant le même nom, Antipholus, et accompagnés de serviteurs, jumeaux eux aussi, sont dépareillés lors d’un naufrage. Vingt-trois ans plus tard, le hasard les rapproche dans la même ville. Sans jamais se croiser, ils sont alors victimes de quiproquos causés par la double gémellité des maîtres et des valets. Le tout est multiplié par quatre puisque chacun des jumeaux est à la recherche de son autre lui-même.

Sous l’apparence d’une farce, cette œuvre sur la jeunesse, très inspirée d’une comédie de Plaute, est la plus courte de William Shakespeare. Derrière la simple bouffonnerie, il met le monde à l’envers et rassemble le fabuleux et le réaliste, le comique et le romanesque, le désespoir et la joie, comme autant de facettes d’un même imbroglio causé par le langage, par lequel tout commence – et tout finit.

Les autres livres de William Shakespeare à L’Arche

William Shakespeare à l’Agence théâtrale

Ouvrir

La Comédie des erreurs

  • Traducteur
    • Mériam Korichi
  • Fiche technique
    • Publié en 2011
    • 128 pages
    • Prix : 12.00 €
    • Langue source : anglais
    • ISBN : 9782851817631

Deux frères jumeaux portant le même nom, Antipholus, et accompagnés de serviteurs, jumeaux eux aussi, sont dépareillés lors d’un naufrage. Vingt-trois ans plus tard, le hasard les rapproche dans la même ville. Sans jamais se croiser, ils sont alors victimes de quiproquos causés par la double gémellité des maîtres et des valets. Le tout est multiplié par quatre puisque chacun des jumeaux est à la recherche de son autre lui-même.

Sous l’apparence d’une farce, cette œuvre sur la jeunesse, très inspirée d’une comédie de Plaute, est la plus courte de William Shakespeare. Derrière la simple bouffonnerie, il met le monde à l’envers et rassemble le fabuleux et le réaliste, le comique et le romanesque, le désespoir et la joie, comme autant de facettes d’un même imbroglio causé par le langage, par lequel tout commence – et tout finit.

Les autres livres de William Shakespeare à L’Arche

William Shakespeare à l’Agence théâtrale

Ouvrir