Je disparais

(Jeg forsvinner)

« Moi » et « Mon amie » doivent quitter leur pays. Émigrer signifie quitter une vie confortable, mais surtout être jeté loin de tous ses repères. Pour faire face, tout au long de leur fuite, Moi et Mon amie s’inventent d’étranges jeux de rôles et se projettent dans d’autres vies que les leurs. Pour mieux s’approprier leur propre réalité ?

Dans la détresse, à quoi sert l’imaginaire ? À quel moment commence-t-on à s’effacer derrière son ombre ? L’écriture d’Arne Lygre intrigue. Les thématiques abordées – la peur, la solitude, la famille, la maladie – posent aussi la question du bonheur. Une ambiance règne dans ce texte, mystérieuse, suspendue, qui touche au jamais vu, ou au contraire, à l’universel.

Je disparais

(Jeg forsvinner)

Auteur

« Moi » et « Mon amie » doivent quitter leur pays. Émigrer signifie quitter une vie confortable, mais surtout être jeté loin de tous ses repères. Pour faire face, tout au long de leur fuite, Moi et Mon amie s’inventent d’étranges jeux de rôles et se projettent dans d’autres vies que les leurs. Pour mieux s’approprier leur propre réalité ?

Dans la détresse, à quoi sert l’imaginaire ? À quel moment commence-t-on à s’effacer derrière son ombre ? L’écriture d’Arne Lygre intrigue. Les thématiques abordées – la peur, la solitude, la famille, la maladie – posent aussi la question du bonheur. Une ambiance règne dans ce texte, mystérieuse, suspendue, qui touche au jamais vu, ou au contraire, à l’universel.