Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Correspondance 1894-1901

En 1897, date où Lugné-Poe sent la nécessité de donner à L'Œuvre une orientation nouvelle, Romain Rolland vient lui proposer une de ses pièces, inspirée par le thème de la revanche : Aërt. Lugné-Poe jouera Aërt en mai 1898 et, quelques jours plus tard, du même auteur, Les Loups, drame de l'affaire Dreyfus. En 1899, il montera enfin une troisième œuvre de Romain Rolland : Le Triomphe de la raison.
Jacques Robichez, qui a étudié d'autre part le théâtre en France à l'époque symboliste, présente ici les lettres qu'échangèrent l'auteur et le comédien et qui, pour la plupart, concernent ces trois représentations. Il les fait précéder d'une introduction situant les deux interlocuteurs au moment de leur rencontre et dégageant l'intérêt de leur correspondance. Nous sommes en présence de deux hommes que tout opposait : caractère, culture, opinions et que le théâtre, pendant quelques années, rapprocha étroitement. C'est l'histoire d'une camaraderie ou d'une association littéraire plus que celle d'une amitié. Romain Rolland et Lugné-Poe y apparaissent dans un éclairage singulièrement neuf.

Les autres livres de Jacques Robichez à L’Arche

Correspondance 1894-1901

  • Fiche technique
    • Publié en 1957
    • 240 pages
    • Langue source : français
    • ISBN : 978285181XXXX

En 1897, date où Lugné-Poe sent la nécessité de donner à L'Œuvre une orientation nouvelle, Romain Rolland vient lui proposer une de ses pièces, inspirée par le thème de la revanche : Aërt. Lugné-Poe jouera Aërt en mai 1898 et, quelques jours plus tard, du même auteur, Les Loups, drame de l'affaire Dreyfus. En 1899, il montera enfin une troisième œuvre de Romain Rolland : Le Triomphe de la raison.
Jacques Robichez, qui a étudié d'autre part le théâtre en France à l'époque symboliste, présente ici les lettres qu'échangèrent l'auteur et le comédien et qui, pour la plupart, concernent ces trois représentations. Il les fait précéder d'une introduction situant les deux interlocuteurs au moment de leur rencontre et dégageant l'intérêt de leur correspondance. Nous sommes en présence de deux hommes que tout opposait : caractère, culture, opinions et que le théâtre, pendant quelques années, rapprocha étroitement. C'est l'histoire d'une camaraderie ou d'une association littéraire plus que celle d'une amitié. Romain Rolland et Lugné-Poe y apparaissent dans un éclairage singulièrement neuf.

Les autres livres de Jacques Robichez à L’Arche