Casimir et Caroline

(Kasimir und Karoline)

Chez Ödön von Horváth l'acuité du regard naît d'une observation précise du kitsch et des faux sentiments qu'il sait transformer en satire pleine de poésie.

Nous sommes à Munich au début des années 1930. Depuis quelque temps déjà, la décomposition de la société bourgeoise est en marche. Caroline traîne à la fête de la bière, une fête tapageuse et toujours mélancolique parce ni la musique ni les zeppelins ne peuvent faire oublier durablement la tristesse des cœurs et des corps. Casimir, l'ami de Caroline, a perdu son travail de chauffeur et Caroline se méprend quand elle pense que cela ne peut avoir de conséquences sur leur relation.

Casimir et Caroline

(Kasimir und Karoline)

  • Traducteurs
    • Hélène Mauler
    • René Zahnd
  • Fiche technique
    • Publié en 2009
    • 96 pages
    • Prix : 12.00 €
    • Langue source : allemand
    • ISBN : 9782851816825

Chez Ödön von Horváth l'acuité du regard naît d'une observation précise du kitsch et des faux sentiments qu'il sait transformer en satire pleine de poésie.

Nous sommes à Munich au début des années 1930. Depuis quelque temps déjà, la décomposition de la société bourgeoise est en marche. Caroline traîne à la fête de la bière, une fête tapageuse et toujours mélancolique parce ni la musique ni les zeppelins ne peuvent faire oublier durablement la tristesse des cœurs et des corps. Casimir, l'ami de Caroline, a perdu son travail de chauffeur et Caroline se méprend quand elle pense que cela ne peut avoir de conséquences sur leur relation.