Antigonick

Antigone est la tragédie antique et moderne par excellence. Celle de la révolte et du refus de l'autorité aveugle. Antigone brave l'interdit de Créon, qui incarne la machine broyeuse de l'État. Elle exige pour son frère Polynice une digne sépulture et se réfère aux dieux, à d'autres lois, bien plus puissantes et plus anciennes que l'arbitraire des hommes.

Anne Carson raccourcit la fable et la radicalise. Son adaptation s'illustre par son humour et l'audace des commentaires qu'elle insère. Son propos se resserre autour du deuil et de la question de la responsabilité morale à honorer la mémoire du frère défunt.

Créon, homme de l'action, du verbe, est dépeint en tyran brutal et sanguinaire, jusqu'au revirement final. Après avoir décimé sa propre famille, ce chantre de l'autorité déclare : "J'exige la mort de Créon". Une autre liberté prise sur le mythe est l'apparition du personnage de Nick, que l'on retrouve dans le titre. Présence silencieuse, il mesure les choses sans jamais quitter la scène. Il signifie le moment propice mais aussi l'entaille, la blessure. Comme le disait René Char : "La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil."

Une œuvre millénaire qui gagne en radicalité politique et en modernité sous la plume d'Anne Carson.

Parution le 20 septembre 2019.


Antigonick

Auteur

Antigone est la tragédie antique et moderne par excellence. Celle de la révolte et du refus de l'autorité aveugle. Antigone brave l'interdit de Créon, qui incarne la machine broyeuse de l'État. Elle exige pour son frère Polynice une digne sépulture et se réfère aux dieux, à d'autres lois, bien plus puissantes et plus anciennes que l'arbitraire des hommes.

Anne Carson raccourcit la fable et la radicalise. Son adaptation s'illustre par son humour et l'audace des commentaires qu'elle insère. Son propos se resserre autour du deuil et de la question de la responsabilité morale à honorer la mémoire du frère défunt.

Créon, homme de l'action, du verbe, est dépeint en tyran brutal et sanguinaire, jusqu'au revirement final. Après avoir décimé sa propre famille, ce chantre de l'autorité déclare : "J'exige la mort de Créon". Une autre liberté prise sur le mythe est l'apparition du personnage de Nick, que l'on retrouve dans le titre. Présence silencieuse, il mesure les choses sans jamais quitter la scène. Il signifie le moment propice mais aussi l'entaille, la blessure. Comme le disait René Char : "La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil."

Une œuvre millénaire qui gagne en radicalité politique et en modernité sous la plume d'Anne Carson.

Parution le 20 septembre 2019.