4.48 Psychose

(Psychosis 4.48)

Sarah Kane, dont Edward Bond dit qu'elle est l'auteur le plus important du new british theatre, s'est donné la mort à Londres le 20 février 1999, laissant une ultime pièce, 4.48 Psychosis.

Ce texte est un sténogramme sur la maladie de la mort, une maladie qu’apparemment rien ne pouvait arrêter. Il témoigne de toute la force de son auteur, qu’elle soit dramatique ou poétique. Il est empreint d’un désespoir abyssal mais l’auteur nous en parle avec une telle véracité et, en même temps, avec une telle pureté que le texte s’apparente à une prière.

D'autres livres de Sarah Kane

D'autres pièces de Sarah Kane

4.48 Psychose

(Psychosis 4.48)

Auteur

Sarah Kane, dont Edward Bond dit qu'elle est l'auteur le plus important du new british theatre, s'est donné la mort à Londres le 20 février 1999, laissant une ultime pièce, 4.48 Psychosis.

Ce texte est un sténogramme sur la maladie de la mort, une maladie qu’apparemment rien ne pouvait arrêter. Il témoigne de toute la force de son auteur, qu’elle soit dramatique ou poétique. Il est empreint d’un désespoir abyssal mais l’auteur nous en parle avec une telle véracité et, en même temps, avec une telle pureté que le texte s’apparente à une prière.

D'autres livres de Sarah Kane

D'autres pièces de Sarah Kane