Louis-Charles Sirjacq

Né en 1949 à Rennes. Sa première pièce Il Salto mortale est créée au Festival d'Automne par Jean-Marie Patte. Il a lui-même créé certaines de ses pièces : Léo Katz et ses œuvres au Festival d'Avignon, Exquise Banquise, Œil pour œil et Conférence sur Kafka au Festival d'Automne. Il a participé à l'écriture de scénarios pour le cinéma et la télévision. Il est aussi l'auteur d'un roman intitulé Comment j'ai tué mon chat. Louis-Charles Sirjacq est également traducteur de plusieurs auteurs notamment Wedekind, Brecht, Jelinek, Eugène O'Neill, David Hare ou encore Lee Hall.

Prix

1993   Prix Ibsen
1966   Molière du meilleur auteur (L'Argent du beurre)
1998   Molière du meilleur adaptateur (Skylight)
2008   Molière de la meilleure pièce (Les riches reprennent confiance)

Les livres de Louis-Charles Sirjacq à L’Arche

Louis-Charles Sirjacq à l’Agence théâtrale