Itzik Manger

Itsik Manger est un poète juif de langue yiddish, né en 1901 en Autriche-Hongrie, et mort en 1969. Né d'un père maître tailleur et d'une mère chanteuse et conteuse, son frère également poète, le jeune Itsik est influencé dès son enfance par le théâtre yiddish (Abraham Goldfaden), par le folklore, les chanteurs ambulants (brodersinger), les Tziganes et par la poésie allemande. Exclu de l'école pour une attitude jugée inacceptable, il devient apprenti tailleur. Dès 1921, il publie dans des revues yiddish. Il déménage à Bucarest, puis part pour Varsovie en 1927 où, en 1929, il édite sa propre revue et publie son premier recueil. Il vit en Pologne jusqu'en 1938, à la suite de quoi il s'installe à Paris jusqu'en 1940, puis à Londres de 1940 à 1951, New York de 1951 à 1958, pour enfin s'établir en Israël. Sa poésie est fortement marquée par le folklore ainsi que par le thème du vagabondage. Il mêle également plusieurs genres littéraires, à la fois réalistes et romantiques, archaïques et modernes.

Les livres de Itzik Manger à L’Arche

Itzik Manger à l’Agence théâtrale