Jakob Lenz

Né le 12 janvier 1751 à Cesvaine, en Lettonie. Il fait des études de théologie à Königsberg (Prusse) et suit les cours d'Emmanuel Kant. En 1771, il se rend à Strasbourg, où il rencontre Goethe et d'autres auteurs du Sturm und Drang. À partir de 1774, il se consacre entièrement à l'écriture. La même année, il écrit la pièce Der Hofmeister (Le Précepteur ou les Avantages de l'éducation privé). Une maladie mentale qui ne fait que s'aggraver l'empêche de vivre et de créer. Le 4 juin 1792, Jakob Michael Reinhold Lenz est retrouvé mort dans une rue de Moscou.

Les livres de Jakob Lenz à L’Arche

Jakob Lenz à l’Agence théâtrale