René Leibowitz

Compositeur français d'origine polonaise, mais aussi musicologue, théoricien, pédagogue et chef d'orchestre, René Leibowitz (1913-1972) a joué un rôle crucial dans la connaissance de la musique de la Seconde École de Vienne. Ses ouvrages Schoenberg et son école (1947) et Introduction à la musique de douze sons (1949), ses articles publiés dans Les Temps modernes et son enseignement à la jeune génération de compositeurs (Boulez, Philippot, Le Roux, Nigg...) ont largement contribué à la dissémination du langage sériel. Cependant, durant les années 1950, Leibowitz a été accusé d'orthodoxie dogmatique et d'académisme par l'aile radicale du post-sérialisme et son œuvre a été injustement dépréciée et éclipsée au profit de la pensée dominante.

Les livres de René Leibowitz à L’Arche