Herlinde Koelbl

Née en 1939, Herlinde Koelbl commence la photographie en autodidacte en 1975. Elle a voyagé dans de nombreux pays, pour son travail de photojournaliste, et elle travaillait toujours ses sujets dans la perspective d'une publication. Herlinde Koelbl se fit connaître en 1980 avec son premier livre, contenant les photographies de gens prises chez eux, dans leur appartement, sans jamais citer leur nom complet. Après ce livre, elle en publia un autre sur la « haute société », qui montrait leur style vestimentaire et leurs manières, et qui s'avère en fait une critique des faiblesses et des vices humains. Avec Les hommes, Herlinde Koelbl fut une des premières femmes à faire des photographies de nu d'hommes, ce qui fit beaucoup parler d'elle. Portraits juifs est son œuvre la plus riche, dans laquelle elle ne fait pas que montrer la société juive, elle étudie également l'histoire de ce peuple. Elle y expose autant de personnes normales et anonymes que de grands esprits de langue allemande.

Les livres de Herlinde Koelbl à L’Arche