Alexandre Serguéevitch Griboïedov

Né en 1795 à Moscou, il appartient à la petite noblesse russe. Il commence très tôt à écrire des poèmes puis des pièces de théâtre. Il fait ses études à l'université de Moscou. Durant l'invasion de Napoléon, il devient soldat dans un régiment d'hussards. En 1818, il est secrétaire de la légation russe en Perse. En 1822, il est transféré à Tiflis en Géorgie. En 1829, après un séjour à Saint-Pétersbourg, il est soudain renvoyé en Perse et tué à Téhéran, près de l'ambassade russe, par une foule de fanatiques. Son unique succès littéraire, Le Malheur d'avoir trop d'esprit - une comédie satirique sur l'aristocratie russe - n'est publié qu'après sa mort.

Les livres de Alexandre Serguéevitch Griboïedov à L’Arche

Alexandre Serguéevitch Griboïedov à l’Agence théâtrale