Georg Büchner

Georg Büchner (1813-1837) fut un auteur de théâtre de génie, à la très courte vie, également révolutionnaire, médecin et scientifique de premier plan. En avance sur son temps par ses préoccupations réalistes, il est considéré comme un auteur fondamental de la littérature allemande, malgré le peu d'écrits qu'il a laissés : au total, trois pièces de théâtre, une nouvelle et un tract. Il fonde, en 1834, une Société secrète des Droits de l'homme, aux idées proches d'Auguste Blanqui et de Saint-Simon. Le Messager hessois, un tract révolutionnaire destiné à susciter le soulèvement des populations paysannes, lui attire les foudres des autorités. Mis sous mandat d'arrêt pour ses articles satiriques, il s'exile à Strasbourg où il écrit La Mort de Danton. Il traduit également des œuvres de Victor Hugo, Lucrèce Borgia et Marie Tudor. Parallèlement à l'écriture de ses pièces et de sa nouvelle, Lenz, il poursuit des recherches en sciences naturelles. En 1836, il s'installe à Zürich où il est chargé de cours d'anatomie à la Faculté de médecine. Il meurt à 23 ans du typhus, sans avoir pu achever son Woyzeck.

Les livres de Georg Büchner à L’Arche

Georg Büchner à l’Agence théâtrale