Hermann Broch

Né le 11 novembre 1886 dans une famille de la riche bourgeoisie juive industrielle de Vienne. Il assure entre 1916 et 1927 la direction de l'usine familiale de textiles qu'il abandonne pour suivre des études de philosophie et de mathématiques. En 1932, il publie la trilogie romanesque Die Schlafwandler (Les Somnambules). En 1938, alors que l'Autriche est annexée par les Nazis, il est arrêté et réussi à être rapidement libéré et à émigrer aux États-Unis. En 1950, il devient professeur émérite à l'université de Yale. Il meurt d'un infarctus le 30 mai 1951 à New Haven dans le Connecticut.

Les livres de Hermann Broch à L’Arche

Hermann Broch à l’Agence théâtrale