Gottfried Benn

Né le 2 mai 1886 à Mansfeld en Allemagne. Après des études de théologie et de philosophie à Marbourg, il étudie la médecine militaire à l'Académie Kaiser Wilhelm à Berlin. Il travaille à l'hôpital de la Charité en 1910-1911. En 1912, il publie son premier recueil des poèmes Morgue. Pendant la première guerre mondiale, il sert comme médecin militaire à Bruxelles. Hostile à la République de Weimar et au marxisme, il sympathise d'abord avec le régime nazi. En 1932, il est élu à la section poésie de l'Académie de Prusse. Mais bientôt déçu par les idées du Troisième Reich il rejoint la Wehrmacht. En 1938, la publication de ses œuvres est interdite. En 1953, sa pièce Die Stimme hinter dem Vorhang est mise en scène à Cologne. Gottfried Benn meurt le 7 juillet 1956 à Berlin.

Prix

1951   Prix Büchner
1952   Ordre du mérite de la République fédérale d'Allemagne

Gottfried Benn à l’Agence théâtrale