Catalogue des publications

<<< Retour à la liste des œuvres de cet auteur

Bertolt BRECHT

Dialogues d’exilés

Traduit de l’allemand par Gilbert Badia et Jean Baudrillard, 1972, 144 p.
ISBN : 9782851811530 - 9,50€

Résumé :

« La meilleure école pour la dialectique, c’est l’émigration. Les dialecticiens les plus pénétrants sont les exilés. Ce sont des changements qui les ont forcés à s’exiler, et ils ne s’intéressent qu’aux changements. De signes infimes, ils déduisent, à condition bien sûr qu’ils soient capables de réfléchir, les événements les plus fantastiques. Si leurs adversaires l’emportent, ils calculent le prix que ceux-ci ont dû payer leur victoire, et pour les contradictions ils ont l’œil. Vive la dialectique ! »

 
Nos actus en bref

Aiat FAYEZ
Place des Minorités / Le Monologue de l'exil

Friedrich DÜRRENMATT
Les fous de Dieu

Alexandra BADEA
A la trace / Celle qui regarde le monde

Elfriede JELINEK
Ombre (Eurydice parle)

Ivan TOURGUENIEV
Un mois à la campagne

République Castorf
Entretiens - La Volksbühne de Berlin depuis 1992

 Facebook
 Twitter